Immersion (2015)


Immersion

Les recueils sont disponibles à la vente !

Si vous voulez un exemplaire, contactez-nous !

 

Le dispositif Immersion a envoyé une dizaine d'artiste dans Gennevilliers et leur a proposé de passer une semaine en immersion dans la ville, puis de ce point de départ vécu individuellement, d’enclencher un processus de création collectif nourri de ces expériences vécues et des personnes rencontrées sur le territoire.

La presse en parle : Article de l'écho IDF / Article dans Le Parisien

 

 

 

 

De Février à Mai 2015 à Gennevilliers

Au cours du printemps 2013, le projet IMMERSION est né d’une envie de tenter une expérience créative collective sur le territoire de Gennevilliers entre plusieurs artistes venus d’horizons différents.

Nous avions le désir de positionner l'artiste comme un artisan qui se doit de partager ses questionnements, de tisser des relations et de s'impliquer à tous les niveaux sur son territoire.

Dans cette optique, nous avons réuni une équipe artistique (auteurs, metteurs en scène, comédiens, technicien) pour tenter d’imaginer ensemble un projet. Après plusieurs mois de réflexions et d’échanges animés au sein de l’équipe, nous avons décidé de proposer un dispositif créatif d'immersion sur le territoire : nous l’avons appelé IMMERSION.

Concrètement, le projet consiste à réunir un groupe d’artistes au sein de Gennevilliers pour leur proposer de passer un temps en immersion dans la ville, puis de ce point de départ vécu individuellement, d’enclencher un processus de création collectif nourri de ces expériences vécues et des personnes rencontrées sur le territoire.

Notre objectif est de mener un travail créatif en partant des spécificités sociales et humaines d’un territoire, c’est-à-dire de proposer à une équipe de prendre le pouls d’une ville par différents prismes et de voir ce que cela provoque au sein du groupe, de laisser surgir du réel une pensée créative, un acte collectif et ouvert sur les habitants. Nous tentons d’expérimenter une nouvelle manière de créer.

 


L’équipe artistique  :

Jean-Baptiste Azéma, comédien et metteur en scène

Gabriel Buguet, chargé de production

Éric Charon, comédien

Julie Cordier, auteur et metteur en scène

Alexandre Dujardin, créateur lumière

Éric Jovencel, comédien

Julien Guyomard, auteur et metteur en scène

Jonathan Heckel, comédien et metteur en scène

Delphine Prouteau, chargée de diffusion

David Seigneur, comédien

Marianne Téton, comédienne et metteur en scène

Martin Tronquart, vidéaste

Élodie Vom Hofe, comédienne et chanteuse

Film réalisé par Martin Tronquart

Montage de Billie Belin


Les Immersions

 

Julie Cordier a intégré la résidence Camille Cartier, une structure pour personnes âgées implantée dans le quartier du Luth. Elle a suivi le quotidien des résidents, recueilli leurs paroles, leurs souvenirs et a échangé avec eux. 

 

Jean Baptiste Azema a suivi le quotidien des curés et paroissiens de Gennevilliers. "Dieu est au ras du sol, dans les petites choses, pas dans le ciel", ce sont les premières paroles qu'il a rapportées de sa rencontre, à la messe, avec un prêtre du quartier des Grésillons. 

 

Eric Charon a intégré le self de la mairie et suivi ceux qui font vivre ce lieu de restauration au croisement de tous les autres services municipaux. 

 

Alexandre Dujardin s'est intégré au FACLAB de Gennevilliers. Lieu ouvert à tous au sein de l’Université de Cergy-Pontoise, le FacLab met à disposition les machines, l’infrastructure, le soutien nécessaire à la réalisation de projets dans une démarche d’apprentissage et de partage. 

 

Éric Jovencel a intégré une classe de 3 ème au collège Pasteur de Gennevilliers. Il a suivi, comme un élève, le rythme scolaire des jeunes et les a rencontrés autrement. 

 

Julien Guyomard a suivi le quotidien du maire de Gennevilliers, Patrice Leclerc, pour mieux comprendre la manière dont la démocratie participative se concilie avec les réalités et les difficultés rencontrées sur le terrain. 

 

Jonathan Heckel a suivi le parcours des déchets ménagers de la ville. Il a suivi au quotidien les agents du service propreté de la ville. Il désire appréhender notre rapport à l'objet de consommation, au gaspillage et au recyclage. 

 

David Seigneur s'est intéressé à l’Espace Aimé Césaire, centre culturel et social et sa résonnance sur le quartier du Luth. Il a intégré les ateliers sociolinguistiques et a voulu découvrir la manière dont les jeunes du quartier pouvaient appréhender cette nouvelle structure. 


Marianne Téton a intégré la maison de la solidarité, structure d'accueil de jour pour personnes en grande précarité. Elle a suivi le quotidien du personnel accompagnant et a pris part à la vie de la structure.

 

Elodie Vom Hofe est allé à la rencontre des élèves de l'école Femmes sans frontières. Elle a suivi le quotidien de femmes arrivées récemment en France et à Gennevilliers. Elle a voulu découvrir leur mode de vie et échanger par le biais d'activités culturelles ou des traditionnelles (danse, gastronomie, tradition, religion…)